Groupe de recherche sur les espaces publics et les innovations politiques (GREPIP)

Accueil > Événements > Événements > Séminaire : Reterritorialisations autochtones dans les Amériques. Enjeux de (...)

Irène Hirt, chercheure CNRS (lab. Passages, Bordeaux, France)

Séminaire : Reterritorialisations autochtones dans les Amériques. Enjeux de territoire, enjeux de savoirs

Mercredi 4 mai, Salle A3740- 10h30 à 12h00

Qu’est-ce que le territoire ? Et comment l’appréhender à partir des sciences sociales ? Ces questions s’avèrent centrales pour les chercheur(e)s s’intéressant aux processus de réappropriation du territoire entrepris par les peuples autochtones partout dans les Amériques. Cette présentation abordera la thématique du territoire et de la territorialité autochtones à partir de la mise en perspective de deux projets de recherche : l’un réalisé dans le sud du Chili, avec des familles mapuche-williche du territoire de Chodoy lof mapu, l’autre au Québec, avec des membres de la Première Nation ilnu de Mashteuiatsh. Elle mettra en évidence les défis épistémologiques, méthodologiques et éthiques de ces projets, en montrant comment ils ont amené l’auteure, d’une part, à pratiquer des méthodes de recherche collaboratives, d’autre part, à décentrer culturellement des concepts centraux dans sa discipline, la géographie.

Irène Hirt est chercheure au CNRS (Centre national de la recherche scientifique), en France. Titulaire d’un doctorat en géographie humaine de l’Université de Genève, en Suisse, elle a travaillé pendant deux ans (2010-2012) à l’Université Laval, au Québec, dans le cadre d’une bourse européenne Marie Curie. Ses recherches doctorales et postdoctorales l’ont conduite à travailler au Chili, en Bolivie et au Canada, sur les questions de territoire et de territorialité autochtones. Ses principales publications portent sur les usages et impacts sociaux de la cartographie en contexte autochtone, les géographies (post)coloniales, et les méthodes collaboratives et interculturelles de recherche.

Flèche Haut